Violence against women

Violence against women

  • Home page
  • Victime de maltraitance?(current)

Signes de maltraitance

Il peut être difficile de savoir si vous êtes victime de maltraitance. Vous pensez peut-être que votre mari ou votre partenaire a le droit de vous forcer à avoir des relations sexuelles. C’est faux. La relation sexuelle forcée constitue un viol, peu importe qui en est l’auteur. Vous pouvez penser que les mots cruels ou menaçants ne sont pas une forme de maltraitance. Mais c’est pourtant le cas. Et parfois, la violence psychologique est un signe qu’une personne deviendra violente physiquement.

Vous trouverez ci-dessous une liste des signes possibles de maltraitance. Certains sont illégaux. Certains sont déplacés.

Vous pourriez être victime de maltraitance si votre partenaire :
• Surveille ce que vous faites tout le temps
• Vous accuse injustement d’être infidèle tout le temps
• Vous empêche ou vous décourage de voir vos amis ou votre famille
• Vous empêche ou vous décourage d’aller au travail ou à l’école
• Se met vraiment en colère pendant et après avoir bu de l’alcool ou consommé de la drogue
• Contrôle la façon dont vous dépensez votre argent
• Contrôle l’utilisation des médicaments dont vous avez besoin
• Décide des choses que vous devriez avoir le droit de décider pour vous-même (comme ce que vous devez porter ou manger)
• Vous humilie devant les autres
• Détruit les choses qui vous appartiennent ou qui vous tiennent à cœur
• Menace de vous faire du mal, à vous, aux enfants ou aux animaux domestiques
• Vous blesse (en frappant, en battant, en poussant, en bousculant, en donnant un coup de point, en giflant, en donnant des coups de pied ou en mordant)
• Utilise (ou menace d’utiliser) une arme contre vous
• Vous force à avoir des rapports sexuels contre votre volonté
• Contrôle votre contraception ou insiste pour que vous tombiez enceinte
• Vous blâme pour ses excès de violence
• Menace de se faire du mal quand il est en colère contre vous
• Dis des choses comme : « Si je ne peux pas t’avoir, alors personne ne le pourra. »

Si vous pensez que quelqu’un vous maltraite, demandez de l’aide. La maltraitance peut avoir des effets physiques et émotionnels graves. Personne n’a le droit de vous faire du mal.

Adaptation de : Département de la santé et des services sociaux des États-Unis