Violence against women

Violence against women

Travail social
Le travailleur social fournit un soutien de suivi aux femmes après leur sortie de la maison d’hébergement. Cela comprend le soutien émotionnel et pratique, les références et la défense des droits.

Le travailleur social rejoint la collectivité en faisant des présentations dans divers organismes (organismes de thérapie, organismes d’établissement, organismes multiculturels, écoles, églises, cliniques de santé, centres d’emploi, refuges, etc.) pour discuter des programmes et des services offerts au refuge et pour fournir des renseignements sur la violence familiale.

Le travailleur social rencontre également les femmes qui se présentent au refuge pour obtenir de l’aide ou qui ont besoin de demander de l’information à quelqu’un d’autre.

Groupe d’aptitudes à la vie quotidienne
Le travailleur social coordonne les groupes d’aptitudes à la vie quotidienne en faisant venir des intervenants de la communauté pour enseigner différents sujets aux femmes qui résident dans le refuge. Voici quelques-uns des sujets abordés : comment budgétiser votre argent, les effets de la violence sur les enfants, le retour aux études, diverses questions juridiques et la gestion du stress.

Groupe de soutien
En plus des autres conseillers en matière de violence faite aux femmes dans la maison d’hébergement, la conseillère d’approche coanime également le groupe de soutien « Guérison », qui a lieu le mardi de 13 h 30 à 15 h.
Veuillez consulter la rubrique « Groupes de soutien » pour obtenir plus de renseignements.

Préparation à la sortie
Avant de quitter le refuge, les résidentes rencontreront le conseiller d’approche qui leur fournira une trousse personnalisée de ressources utiles dans la collectivité où elles vont vivre.